Test: World’s Finest Dice Masters

Alors voilà un jeu qui mêle 2 univers que j’adore, les super-héros et les jeux de société. Dice Masters a été décliné sur l’ensemble du bestiaire DC Comics et on s’attarde aujourd’hui sur la version World’s Finest, rien que ça…

Donc ça parle de dice building… on remplace les cartes par des dés. Why Not? Le principe est donc se construire un deck avec des dés représentant les personnages et leurs actions. Chaque joueur va donc contrôler une équipe de héros et s’affronter avec. A chaque tour, on lance des dés pour déterminer les ressources disponibles, pour acheter d’autres dés, déployer ses héros, et se castagner gaiement! Le premier qui tombe à zéro points de vie a perdu…

5 étapes pour chaque joueur à chaque tour vous permettront de voir qui de Hulk ou de Thor, de Catwoman ou de Wonder Woman, ou même si Harvey Bullock arrive à déboulonner Cyborg (hautement improbable je vous l’accorde). Mais je vous vois sourire (et vous avez sûrement raison)! Mais avec l’aide de ses petits camarades, et de jets de dés bien chanceux (et oui le hasard est très présent), même Krypto le chien peut faire mal à l’équipe des Héros de Batman!!!

1- Phase de rangement et de pioche

2- Phase de jet et de relance

3- Phase principale

4- Phase d’attaque

5- Mise à Zéro

1ère étape, on range tout sur le plateau de jeu et on pioche 4 dés dans les fantastiques sachets en papier-foutage-de-gueule qu’Asmodée a pondu pour ce starter…

lelabodesjeux-marveldicemasters-sachetspapier.jpg

Honnêtement après quelques parties ils ne ressembleront plus à rien et seront plus une gêne qu’autre chose. Alors ok il n’y a pas de petites économies mais là franchement… gros plantage pour la qualité apportée au produit.

Enfin bon, ces sachets nous permettent d’y mettre tous nos dés de base et ceux qu’on achètera au fur et à mesure, pour en piocher 4 par tour. Première mécanique liée au hasard, on peut très bien se retrouver avec les meilleurs dés achetés, comme avec 4 dés de base qui ne nous aideront pas trop à supporter la prochaine vague de baffes que nous enverra l’adversaire. Une fois le sac vide, on y remet tous les dés de la pile de défausse.

2ème étape, on jette ces dés! Et donc deuxième mécanique liée au hasard. Parce que oui faut pas s’imaginer qu’en ayant juste eu la chance de piocher le dé que vous vouliez (par exemple le bon gros superman que vous venez d’acheter) vous allez pouvoir l’utiliser tout de suite!! Que nenni mon bon! Et voici pourquoi: chaque dé possède 6 faces (oh grand dieu merci pour cette révélation qui changera à jamais ma façon de voir ce cube tout simple!!!) certaines faces représentant un personnage bien baddass, d’autres un personnage un peu moins fort, ou encore un point d’énergie tout simplement…

lelabodesjeux-marveldicemasters-déssuperman

– Ici on peut voir un Superman avec un coût de déploiement de 2, une attaque de 6 et une défense de 7, puis un autre Superman avec 1/4/6. Donc moins fort, mais moins cher à déployer (on y reviendra) –

Enfin on a la possibilité de relancer une fois les dés qui ne nous conviennent pas. Les faces des dés nous donnent donc soit de l’énergie qu’on utilisera pour acheter des dés personnages, des dés actions, ou des acolytes (trouffion de base utile pour aller se sacrifier en s’interposant entre vous et la baffe de Hulk).

lelabodesjeux-marveldicemasters-tapisdejeu.jpg

– le tapis de jeu est censé ressembler à ça (mais il faudra l’acheter à part si vous voulez l’utiliser, ou garder à côté de vous ce petit croquis imprimé au milieu du livre de règle… pas de petites économies on disait 😉 –

3ème étape, la phase principale. Tada! On peut donc utiliser ses énergies et acheter des dés héros ou actions en payant le coût correspondant (un Superman coûtera plus cher qu’un Krypto, même si on aime bien les toutous…). Les dés utilisés pour leur énergie iront ensuite dans la pile de défausse; et retourneront dans le sac en papier pourri une fois qu’il sera vide, vous donnant la chance de les re-piocher. On peut aussi déployer un perso durant cette phase (dans notre exemple des dés Superman juste au-dessous il faut payer respectivement 2 et 1 énergie pour les déployer et les envoyer au front. En faisant cela vous déclenchez certaines capacités spéciales de vos héros, d’où l’intérêt du combottage dont raffole PY chez nous…

lelabodesjeux-marveldicemasters-cartespersos

– exemples de cartes personnages (désolé pour le flash – de l’appareil photo pas le super héros 😉 ) –

On peut aussi jouer une action (à condition d’avoir obtenu une face action lors du jettage des dés. Certaines sont vraiment très efficaces. A noter que les 3 actions mises en place au début de la partie sont communes aux 2 joueurs. Le fait d’acheter tous les dés présents sur une carte action empêchera votre adversaire de pouvoir l’utiliser contre vous.

lelabodesjeux-marveldicemasters-cartesactions.jpg– Cartes actions- 

4ème étape et celle que vous attendez tous: la bagarre!

Les personnages et troufions que vous aurez déployés pourront donc attaquer votre adversaire, qui choisira ou non de bloquer vos attaques avec ces propres troupes. Toutes les attaques non bloquées iront directement dans la face du joueur, et les défenseurs qui bloquent une attaque résolvent le combat avec leurs attaquants.

Dernière phase, la remise à zéro. Les personnages bloqués mais non mis KO retournent en zone de déploiement, les attaquants non bloqués vont dans la pile de défausse, les dégâts infligés aux dés sont remis à zéro (pas de report des blessures sur le tour d’après), les dés actions non utilisés sont envoyés en défausse et les effets des cartes prennent fin.

VERDICT

 

Ouf! Alors voilà c’est pas super complexe au niveau des mécaniques, ni extrêmement novateur non plus il faut le dire. Lors de nos parties on arrivait vite à se bloquer l’un l’autre puisqu’en anticipant un minimum il apparaît qu’il est souvent plus utile d’appliquer une stratégie défensive pour ensuite contrer son adversaire. Après c’est uniquement avec le starter de base que nous avons joué. Malgré tout c’est plutôt fun de jouer avec une équipe de super héros et de les faire s’affronter. Il faut faire preuve d’un minimum de stratégie pour tirer profit des actions disponibles, des phases de remise à zéro qui peuvent vider les lignes de votre adversaire (si celui-ci a attaqué et que vous n’avez pas bloqué, vous vous retrouvez donc avec le champ libre pour votre tour.

Mais qu’en sera-t’il du tour suivant?? 😉 La rejouabilité n’est pas impressionnante avec le starter de base, et là on touche au point négatif selon moi qui est que ce jeu est une pompe à fric. J’ai beaucoup pratiqué dans le temps avec les Magic entre autres et ce mode économique n’est plus ma tasse de thé. Ici avec Dice Masters, l’achat de boosters vous permettra de rajouter des héros et leurs dés plus ou moins puissants qui viendront s’ajouter à la liste (assez pauvre?) du starter de départ.

Donc suivant si vous voulez juste jouer à l’occasion entre potes, ou si vous souhaitez vraiment mettre en application le dice building, l’achat de boosters s’avérera passage obligé ou non.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :