Kickstarter: AVA Starship

Voici un projet qui a retenu notre attention sur Kickstarter, AVA Starship. Dans une autre réalité, la Seconde Guerre Mondiale continue, et la menace nucléaire se précise. Dans le but d’éviter cela, un groupe de nations donne un nouvel objectif aux belligérants: la conquête de la planète Mars! Pour cela, un gigantesque vaisseau spatial est construit et mis à leur disposition. Mais les vieilles rancœurs refont surface, et chaque nation se tire la bourre pour prendre les commandes du vaisseau.

Dans ce jeu de deckbuilding prévu pour 2 à 4 joueurs, à partir de 12 ans et pour une durée d’environ 1 heure, vous allez devoir prendre le contrôle d’un vaisseau construit de façon différente à chaque partie.

 

93145ff277a5c75065ca1ae43e730046_original.jpg

– contenu de la boite –

Au début du jeu, on aura le choix entre 8 cartes de configuration de vaisseau qui vont décider des différents modules qui composent le vaisseau durant la partie. Bon point pour la rejouabilité puisque le vaisseau sera différent dans sa forme et dans ce qu’il propose à (presque) chaque partie.

 

9aeac02e762070f3f0516e4bc29a0d8f_original.jpg

– les cartes actions –

Les cartes actions ont des symboles indiqués (un bouclier, un taser, un astronaute, la croix d’hôpital) et présents en un certain nombre selon les cartes, ainsi qu’un coût (le symbole rond en bas à droite de la carte). En fonction de la nation de départ, et des symboles et de leurs nombres sur les cartes actions, chaque joueur pourra en jouer un certain nombre à son tour.

Le joueur pourra aussi acheter de nouvelles cartes pour améliorer son deck pour les tours suivants.

59fe3281ad52e642341db10014c73037_original.jpg

– embarquement –

Chaque joueur aura aussi la possibilité d’embarquer de nouvelles troupes dans le vaisseau afin d’y conquérir des modules, s’il joue une carte action avec le symbole cosmonaute présent sur la carte. Les modules ont un nombre de troupes maximum autorisé, et les déplacements se font de tuiles en tuiles. Des héros avec des capacités spéciales peuvent embarqués dans le vaisseau (ils comptent pour 3 symboles cosmonautes).

656eafeecfbf76a0e95ce41aed8eef0d_original.jpg

En jouant des cartes avec le symbole taser, le joueur peut déplacer ses troupes dans un autre module s’il est vide, ou attaquer les troupes adverses s’y trouvant. Il faut malgré tout respecter la contenance maximale de chaque module. Pour résoudre l’assaut, l’attaquant joue autant de dés que de symboles tasers présents sur ces cartes actions et supports, le(s) défenseur(s) autant de dés que de troupes présentes dans le module, ainsi que de tasers présents sur une éventuelle carte défense. Les héros peuvent faire pencher la balance d’un camp ou de l’autre avec leurs capacités spéciales.

9a55acc2a66ce902471a27f19506341a_original.jpg

– carte action spéciale –

Les cartes événements viennent pimenter le jeu puisqu’elles apparaissent de façon aléatoire. Dès qu’un joueur en pioche une elle est révélée à tous et son effet s’applique. Il peut s’agir de faire défausser des cartes, infliger des blessures, etc…

 

La partie se termine de plusieurs façons:

  • un joueur contrôle tous les modules jaunes OU rouges
  • un joueur a placé des jetons de sa nation dans tous les compartiments jaunes ET rouges
  • toutes les cartes événements ont été jouées et le vaisseau part pour sa mission d’exploration de la planète rouge.

 

VERDICT

 

Le style graphique rétro est rafraîchissant et très attirant. Ça sent la série Z à l’ancienne, avec des relents bien agréables de comic books old school. Les auteurs ont choisi de prolonger la Seconde Guerre Mondiale dans une uchronie assumée qui change un peu de l’ordinaire. La patte graphique soutient ce parti-pris et le résultat visuel est très convaincant!

Pour la partie gameplay, du deckbuilding assez classique avec la construction de sa main et de son deck au fur et à mesure en achetant de nouvelles cartes. Plusieurs stratégies seront sans doute possible selon les spécificités de chaque nation. La victoire penchera aussi vers le plus rapide puisqu’on place son jeton dans un module dès qu’on le conquiert. Même si on en perd le contrôle par la suite, le jeton reste en jeu. Certains modules ont un nombre maximum de jetons possibles, du coup le premier qui pose prend de l’avance.

Le jeu a l’air très sympa et on adhère au style et à la thématique. Reste à voir si la partie aléatoire avec les lancers de dés ne devient pas trop omniprésente.

Le jeu est proposé aux environs de 30€ hors frais de port, ce qui semble correct vu le matériel proposé.

Alors vous êtes tentés par cette aventure spatiale???

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :