Kickstarter: Moonshiners of the Apocalypse

Voilà que les rednecks débarquent!

Ça fait quelques temps que j’ai vu des artworks apparaîtrent sur le net concernant ce jeu, et j’avoue que ce que j’ai pu apercevoir ne m’a pas laissé indifférent!

Je vous laisserai juger sur pièces avec les images un peu plus bas.

Toujours est-il que cette campagne vient de démarrer… et est déjà financée!

Un bon point pour ceux qui ont peur de ne jamais voir arriver leur précieux. Au moins ce jeu là sortira!

Prévu pour 2 à 4 joueurs, à partir de 14 ans et pour une durée de 30 minutes par joueur.

Il s’agit d’un jeu de gestion, de collecte, de placement et d’affrontement.

Moonshiners of the Apocalypse prend place dans un univers « post-apocalyptique » dans lequel un virus se serait propagé par l’alcool et surtout le maïs, son ingrédient principal!

La ville de Shanty Town s’est retrouvée entourée d’un gigantesque mur que seule une montgolfière pouvait traverser. Vous incarnez donc l’un des 4 « héros » bouilleur de cru locaux qui va devoir cravacher pour mettre de côté assez d’or pour se payer sa traversée!

Il va falloir en produire de la gnôle pour remplir les caisses, et surtout vider les poches des survivants du coin prêts à tout pour une bonne rasade!

Le projet est l’oeuvre du studio roumain 2Fat2Fly (j’adore leur nom!), Laura Dorila et Giuliano Draguleanu en sont les auteurs, Barbu Harsan l’illustrateur et Silviu Avram en charge de la sculpture des figurines.

 

Voilà à quoi ça ressemble:

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je trouve ça très réussi, l’univers est plaisant, les figurines semblent très bien détaillées, et le tout est très homogène. Bref je valide!! 😉

 

Bon maintenant on regarde comment ça se joue:

 

Des règles en français sont dispo ici donc je ne vais pas pousser trop loin dans le détail, si vous voulez plus d’infos vous cliquerez sur le lien 😉

Voici tout de même un aperçu!

Une partie se déroule en 7 manches (7 jours). Chaque héros possède des caractéristiques différentes et permet un départ asymétrique. Déjà un bon point j’adore le départ asymétrique!

Il y a 1 phase jour et 1 phase nuit par jour.

La phase jour permet d’effectuer jusqu’à 4 actions parmi les suivantes:

    1. Explorer un hexagone. On déplace son personnage et on dévoile une nouvelle tuile que l’on place sur la carte. La ville se constitue donc au fur et à mesure du jeu.
    2. Fouiller pour trouver des ressources. On lance 5 dés qui nous donne des débris ou des cartes reliques, que l’on pourra utiliser ou échanger.
    3. Marchander avec l’Oncle Harding. On échange ses débris ou reliques contre d’autres ressources (or, maïs, moonshine, etc…)
    4. Construire un bâtiment. En payant le coût associé on construit un bâtiment sur la tuile sur laquelle on se trouve. Ce bâtiment nous donnera des ressources à chaque tour, et on aura la possibilité de l’améliorer au fur et à mesure.
    5. Défier un Ivrogne. Dans une sorte de combat de dés on défie un ivrogne qui se trouve sur la même tuile que nous. Le vaincre nous fait gagner des débris et des survivants qui viendront peupler nos bâtiments et acheter notre gnôle.

 

La phase de nuit permet de produire des ressources avec ses bâtiments, de faire se déplacer les ivrognes sur la carte.

Il faut comprendre que les survivants vous sont indispensables. Ce sont eux qui viennent boire dans vos bâtiments et ainsi vous enrichir. Par contre, les ivrognes et leur comportement imprévisible saccagent ce qui se trouve sur leur chemin et vous empêche de servir à boire tranquillement en somme… Il vous faut donc les contrôler.

Un ivrogne présent sur une tuile contenant un survivant va le « convertir » à la cause de la sainte bibine, et en faire un nouvel ivrogne qui, non seulement ne consommera plus chez vous, mais se déplacera de façon aléatoire sur la carte à chaque tour et pourra potentiellement retomber sur une tuile contenant l’un de vos bâtiments!

Chaque bâtiment peut contenir 4 survivants et il vous faudra en avoir le plus souvent possible afin de récupérer le maximum de ressources lors de cette phase de nuit.

A la fin de la 7ème phase de nuit, on convertit toutes les ressources en or, et celui qui en a le +… gagne et s’envole loin de cette ville d’ivrognes!

 

 

VERDICT

 

Un vrai univers beau et complet qui compose ce jeu d’un bout à l’autre! On sent que la direction artistique est omniprésente et non pas juste un prétexte. Tout semble construit avec harmonie et justesse, j’adore cette impression quand le jeu vous apparaît comme ne faisant qu’un avec son univers. Encore plus si comme dans le cas présent, les illustrations et les sculptures sont superbes! Un vrai bon point!

Niveau mécaniques ça reste du déjà-vu et la présence assez récurrente des dés me fait me demander si l’aléatoire n’est pas trop présent? On lance des dés pour déplacer les ivrognes sur la carte, pour les défier, pour fouiller et récupérer des ressources etc… A tester pour en avoir le cœur net!

Quoi qu’il en soit ce Moonshiners est tentant, très tentant! Le succès est d’ailleurs déjà au rendez-vous et de nombreux backers ont déjà sauté le pas. Et vous?

Moi je vais aller le tester sur tabletopia 😉

 

 

Publicités

2 commentaires sur “Kickstarter: Moonshiners of the Apocalypse

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :